De nombreux projets d'unités de méthanisation se développent en France

06 décembre 2018
--

C'EST EN OCTOBRE QUE LE JURA A PU INAUGURER SA PREMIÈRE USINE DE MÉTHANISATION COLLECTIVE, RASSEMBLANT 7 AGRICULTEURS.


Le groupement de ces 7 agriculteurs permet une ration suffisante, variée et constante pour alimenter le digesteur. Dans cette usine de méthanisation, il est prévu que 10 900 tonnes d’intrants soient valorisées en biogaz. L’installation en cogénération de cette usine de méthanisation, baptisée Agro Énergie des Collines, permet la transformation du gaz en électricité et alimente ainsi les villages alentours.

Dans le Tarn également, deux agriculteurs viennent de mettre en service une unité de méthanisation sur leur exploitation. L’usine Biométharn, reliée au réseau de distribution de gaz GRDF, a pour conséquence une réelle économie d’herbicide. Le lisier, la paille, le fumier sont transformés par l’installation et permettent aux deux agriculteurs d’utiliser les résidus de gaz obtenus comme engrais naturel pour leur culture.

Aujourd’hui on compte 500 usines de méthanisation implantées en France et de nombreux projets ont été inaugurés récemment ou sont en cours de développement :

  • Un deuxième projet de méthanisation, qui regroupera quant à lui 8 agriculteurs, est en cours dans le nord du Jura et prévoit une ouverture courant mars 2019
  • Une usine de méthanisation à Fontrailles, menée par la société Agrogaz
  • Une usine de méthanisation en projet à BiévilleBeuville porté par 6 agriculteurs
  • Un projet d’unité de méthanisation regroupant plusieurs agriculteurs, est en cours à Surgères dans le but de transformer le fumier en gaz vert. Ce projet Aunis Biogaz sera en place en janvier 2020

Tous ces projets s’inscrivent dans le plan méthanisation lancé récemment par le gouvernement : L’objectif est de compter d’ici 2020, 1 000 méthaniseurs en France.
 

TOUTES LES ACTUS

PARTAGEZ CETTE PAGE
Actualité précédente
Actualité suivante