FGR présente les 1er résultats des études d'impact de la méthanisation sur l'eau et les gaz à effet de serre, à l'occasion d'Expobiogaz

08 juillet 2021
--

France gaz renouvelables renouvelle son partenariat avec Expobiogaz, salon national du gaz renouvelable, qui se tiendra les 1ers et 2 septembre prochains, à Metz.

Située à la croisée des mondes de l'énergie, de l'agriculture et des déchets, la méthanisation offre une solution vertueuse de traitement des déchets organiques, tout en permettant en parallèle la production d'un gaz renouvelable et local. Profondément ancrée dans les territoires et regroupant une large diversité d'acteurs, elles constituent ainsi une mise en application concrète et réussie des principes de l'économie circulaire. 

Sur l'ensemble de sa chaîne de valeur, la méthanisation est à l'origine de nombreuses externalités. Si certaines de ces externalités ont d'ores et déjà fait l'objet de nombreux travaux, plusieurs d'entre elles sont toutefois encore aujourd’hui peu caractérisées, mettant en évidence un besoin de synthèse et d’approfondissement des connaissances.

Ainsi dans le cadre du Contrat Stratégique de Filière « Nouveaux Systèmes Energétiques » signé en mai 2019, trois thématiques prioritaires ont été retenues pour faire l'objet d'études approfondies : l'eau, les émissions de gaz à effet de serre et la charge sur le traitement des déchets. Plusieurs acteurs académiques, institutionnels et  industriels,  ont ainsi mis sur pied des méthodologies d'études éprouvées et validées par un comité scientifique afin de pouvoir évaluer scientifiquement les impacts de la méthanisation sur ces 3 items.

Plus spécifiquement sur l'eau, une large revue de littérature complétée de plusieurs entretiens a permis l'élaboration d'une synthèse des connaissances scientifiques actuelles. Elle s'appuie sur les contributions de multiples acteurs de référence et fournit un travail inédit permettant une vision globale et argumentée de la problématique.

Concernant la contribution de la méthanisation au changement climatique, de nombreux projets et travaux à l'échelle internationale ont été menées. Cependant, au regard de la grande diversité des méthodologies, l'évaluation des émissions de gaz à effet de serre du biométhane nécessite une approche rigoureuse couvrant notamment l'ensemble de la chaîne de valeur pour dresser l’entièreté des émissions, directes indirectes mais aussi induites. Le groupe de travail réalisé une mise en perspective des différentes outils de calcul et démontré que le potentiel de réduction des gaz à effet du biométhane converge vers un même ordre de grandeur : entre 63% et 90% de réduction d’émissions de GES par rapport au gaz naturel fossile.

Enfin concernant les déchets, la méthanisation, souvent abordée via le prisme de la production d'énergie, n'en constitue pas moins une voie vertueuse et efficace de traitement des déchets organiques, notamment des biodéchets issus des ménages, des collectivités et des entreprises. Le travail mené par plusieurs acteurs du monde des déchets, de l'agriculture et de l'énergie a permis d'identifier et de caractériser les externalités sur l'ensemble de la chaîne, de la collecte des déchets jusqu’à leur valorisation, en passant par leur traitement par méthanisation, démontrant ainsi la vertu d'économie circulaire de cette production d'énergie.

Autant de travaux qui seront présentés les 1er et 2 septembre à l'occasion d'Expo Biogaz :

  • Le 1er septembre à 14h00 pour l'étude concernant l'eau
  • Le 2 septembre à 10h00 sur l'espace « Atelier » du Village Agricole, pour l'ensemble des externalités 

France gaz renouvelables vous attend sur son stand espace K40.

Plus d’informations ici


Rejoignez-nous et suivez notre actualité :