La Région Auvergne-Rhône-Alpes et l'État ambitionnent de développer l'injection de Biométhane dans le réseau de gaz

10 juillet 2019
--

Le 29 mai dernier, la région Auvergne-Rhône-Alpes, l'État et sept autres partenaires,
comprenant l'Ademe, la Chambre Régionale d'Agriculture, l'Agence de l'Eau
Rhône-Méditerranée-Corse, GRDF, GRTgaz, Bpi France et Auvergne-Rhône-Alpes Environnement
se sont associés et ont signés une charte partenariale "Ambition Biogaz 2023" visant
à développer l'injection de Biométhane dans la région


Cette charte vise six objectifs s'inscrivant dans la démarche de la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie :

  • Renforcer la mobilisation et la valorisation durable des ressources méthanisables,
  • Faciliter l'émergence et la concrétisation des projets,
  • Adapter l'infrastructure gazière,
  • Faire profiter les nouveaux projets du retour d'expérience régional,
  • Soutenir le développement des entreprises de la filière régionale,
  • Expérimenter et innover.

Parmi ces six objectifs, la charte partenariale envisage la création de 90 nouvelles unités de méthanisation réparties sur le territoire régional, d'ici 2023. 

Objectif à l'horizon 2023 :
Un total de 180 unités en service, soit 90 unités supplémentaires jusqu'à la date d'échéance. 

A plus long terme, d'ici 2035, le Schéma Régional Biomasse (SRB), actuellement en cours de rédaction, prévoit quant à lui une forte évolution des usines de méthanisation, à hauteur de 670 sur le territoire, soit la construction de 35 nouvelles usines par an

TOUTES LES ACTUS

PARTAGEZ CETTE PAGE
Actualité précédente
Actualité suivante