La région Auvergne Rhône-Alpes s'engage dans un plan qui soutient la mobilité décarbonnée

22 février 2019
--

La région Auvergne Rhône-Alpes s'engage dans le développement d'une mobilité décarbonnée en soutien au développement de la filière hydrogène autour du projet " Zero Emission Valley ", que la région a lancé depuis peu et ayant pour objectif de booster la mobilité hydrogène. 


La région Auvergne Rhône-Alpes ambitionne de devenir le premier territoire à hydrogène en France et en Europe à travers une vision stratégique qui répond aux enjeux de la transition énergétique, de la qualité de l'air, de la mobilité zéro émission et du développement économique. 

Quelles actions ?

Parmi toutes les actions que la région souhaite mettre en place pour atteindre ses objectifs, elle vise l'installation d'un réseau de 20 stations de recharge hydrogène et 15 électrolyseurs sur son territoire à échéance 2020 : Des dispositifs issus du projets " ZEV " (Zero Emission Valley). 

Courant 2019, la région lancera également un appel à projet visant au financement de véhicules hydrogènes légers, commerciaux et passagers, ayant pour objectif de renforcer la viabilité des infrastructures de recharge. 

La région Auvergne Rhône-Alpes, en partenariat avec l'Ademe et GRDF, lancent un appel à projet " GNVolontair' " pour la mise en place de 12 nouvelles stations GNV et BioGNV sur les zones blanches du territoires. Ces nouvelles stations permettront à la filière agricole locale et à la valorisation des déchets par les collectivités locales, de bénéficier de nouvelles débouchées. Cet appel à projet destiné aux entreprises et collectivités, va permettre le co-financement de l'acquisition de véhicules roulant au gaz naturel.


Quels objectifs ?

  • Favoriser le développement d'une mobilité décarbonnée et contribuer ainsi à la reconquête de la qualité de l'air, à la diminution des Gaz à Effets de Serre, à la transition énergétique et à l'enjeu climatique. 
  • Valoriser un écosystème régional dynamique et performant, comme dans le cas de la filière hydrogène pour laquelle le projet ZEV a capitalisé sur un secteur de technologies de pointe extrêmement bien représenté en Auvergne Rhône-Alpes et une volonté forte d'acteurs du privé pour engager une véritable ambition régionale. 
  • Mobiliser et valoriser des ressources énergétiques propres et locales, comme dans le cas du BioGNV et favoriser la développement d'activités économiques viables, localisées et vertes.

 

TOUTES LES ACTUS 

PARTAGEZ CETTE PAGE
Actualité précédente
Actualité suivante