05 avril 2019

PRÈS DE 2 MILLIONS DE VÉHICULES GNV EN FRANCE D’ICI 2035


LE MARCHÉ DU GAZ NATUREL POUR VÉHICULES EN FRANCE


A ce jour, la France totalise 13 000 véhicules GNV en fonctionnement, soit moins de 0,2% du parc. C'est aujourd'hui dans les collectivités que le GNV est le plus développé. 10% des bus et des bennes à ordure roulent déjà au GNV tandis que 2/3 des villes de plus de 200 000 habitants ont adopté le GNV et BioGNV pour leur transport collectif. 
 

DE BELLES PERSPECTIVES


Le parc mondial de véhicules ne cesse de s'agrandir, et passera de 800 millions à 2 milliards de véhicules d'ici 2050. La recherche de carburants alternatifs d'avère alors de plus en plus indispensable, étant donné que les véhicules légers sont responsables de 75% des émissions de gaz à effet de serre du transport routier en France. 

Pour la décennie à venir, l'Association du Gaz Naturel pour Véhicules (l'AFGNV) et la Plateforme Automobile (PFA) prévoient une augmentation conséquente du nombre de véhicules légers roulant au GNV/BioGNV en France.

Il est estimé une augmentation de 35% des véhicules légers GNV sur le territoire français d'ici 2030, ce qui représente 950 000 véhicules dont : 

  • 821 000 voitures particulières
  • 126 000 utilitaires légers

Il est alors nécessaire de construire en grand nombre des stations d'avitaillement pour ces véhicules. 

D'ici 2035 cette fois, on comptera 1,8 millions de véhicules légers GNV/BioGNV en France. Pour répondre au besoin de ces véhicules, la construction de 1 700 stations GNV d'ici là est nécessaire, soit 100 nouvelles stations chaque année. 

UN INVESTISSEMENT GLOBAL DE 1,2 MILLIARDS D'EUROS

Parmi les 100 stations d'avitaillement construites chaque année, se distingueront des stations à "petite capacité", soit un trafic de 30 à 50 véhicules par jour, et des stations à "grande capacité", soit un trafic de 70 à 120 véhicules par jour

Le GNV/BioGNV connait un fort développement depuis ces 3 dernières années : Depuis 2016, le rythme d'ouverture des stations d'avitaillement en GNV s'accélère : A la fin de l'année 2017, on recensait 77 points d'avitaillement GNV, 122 à la fin de l'année 2018 et on en estime 185 à la fin de l'année 2019. 

La flotte de véhicules lourds roulant au GNV/BioGNV tend également à se développer, principalement dans le secteur du transport routier de marchandises. 

Quant aux véhicules neufs GNV, leurs ventes vont également augmenter, passant de 10 000 ventes par an à 200 000 d'ici 2035. 

LE GNV ET BIOGNV SONT DES OPPORTUNITÉS POUR PROPOSER A DES COÛTS MAÎTRISÉS
UNE MOBILITÉ PROPRE POUR TOUS.

Crédit photo : Gaz-mobilité.fr 


TOUTES LES ACTUS

 

PARTAGEZ CETTE PAGE
22 mars 2019

Le Grand Lyon accompagne les TPE et PME dans le renouvellement de leur parc automobile

Face aux enjeux sanitaires liés à une mauvaise qualité de l’air, 15 territoires français ont décidés de mettre en place des Zones à Faibles Émissions d’ici 2020 : Le Grand Lyon en fait parti.
Lire la suite
08 avril 2019

AMORCE, LE RÉSEAU D'INFORMATION, DE PARTAGE D'EXPÉRIENCES ET D'ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS

Avec plus de 900 adhérents, AMORCE constitue le premier réseau français d'information, de partage d'expériences et d'accompagnement des territoires et acteurs locaux en matière de transition énergétique, de gestion territoriale des déchets et de gestion durable de l'eau. 
Lire la suite

© 2018 tous droits réservés. Mentions légales