Les prix du raccordement en baisse grâce à Nicolas Hulot

22 septembre 2017
--

Le déploiement des installations de production d’énergies renouvelables va être facilité par l’Etat, qui prendra en charge les coûts de raccordement.

C’est à hauteur de 40% que l’Etat va prendre en charge les coûts de raccordement des installations de production de biogaz. L’électricité renouvelable, quant à elle, sera prise en charge jusqu’à 40%. C’est l’annonce qu’a faite Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, afin de faciliter le déploiement  du biogaz et de l’électricité renouvelable sur le territoire.

Dans un communiqué, Nicolas Hulot fait part de son envie d’un déploiement plus équilibré, y compris dans les zones rurales éloignées des réseaux de distribution. Les coûts de raccordement aux réseaux des installations de production d’électricité renouvelable ou de biogaz injecté dans le réseau de gaz, seront quant à eux, considérablement réduits.

Initialement à la charge des productions, ces coûts de raccordement des installations de production de biogaz à la plupart des réseaux de distribution de gaz naturel pouvaient poser problème en zone rurale lorsque la source méthanisable était trop éloignée du réseau.

Dorénavant, l’Etat prendra en charge jusqu’à 40% les coûts de raccordement des installations de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, et ce en fonction de la taille des projets. Ce soutien important allant aux petites et moyennes installations.

PARTAGEZ CETTE PAGE
Actualité précédente
Actualité suivante